Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2005 2 01 /11 /novembre /2005 12:58

Curieusement, le ramadan réveille dans une certaine presse des tentations populistes et haineuses. « Attajdid », un habitué du genre, ouvrait le bal avec sa « lettre ouverte aux homos du Maroc », fidèle à sa thèse paranoïaque du complot étranger. Puis, c'est « Casa Ma Ville », le gratuit casaoui, qui contait dans un article « le mariages des folles », une histoire où « les tarlouzes ont été l'attraction de la soirée » (CMV/127). La semaine suivante, le journaliste (le même ?), troublé par un dossier spécial homo de « Jeune Afrique » disait préférer fréquenter les « boîtes à putes » de peur de se trouver dans un café possiblement gay.

 

Folle, tarlouze ou cheikha… derrière l'insulte homophobe, c'est toujours le mépris de la femme qui s'affiche, chez un autre journaliste qui balance l'homosexualité d'un président d'association, puis un autre qui dans une même interview peut conseiller aux gays de raser les murs et déplorer que les féministes ne soient jamais de « belles femmes » (Tel Quel/134) ou plus ancien, ce journaliste de « Maroc Hebdo », qui dans un article « Le bûcher pour les homos » déplorait « un certain laissez-aller des autorités qui ne sévissent pas comme elles devraient le faire » et une « différence entre le droit positif et la charia ». Quant à « Al Jarida Al Oukhra » du 3 au 9 octobre, le journal a trouvé très judicieux, quelques mois après l'affaire d'Agadir, de piquer sur un site de petites annonces réservé aux abonnés, des photos de Marocains, filles et garçon, homos pour la plupart, et de les livrer sur deux pages à la vindicte populaire (voire judiciaire). Encore bravo !

 

Yann Barte, Femmes du Maroc novembre 2005

 

Notes :

« Attajdid » est le quotidien islamiste proche du PJD (Parti justice et Développement). Pour ce quotidien, le tsunami était une vengeance divine contre les homosexuels et les pédophiles.

« Casa Ma Ville » est un hebdomadaire gratuit largement diffusé sur Casablanca.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yann Barte, dans FEMMES DU MAROC, novembre 2005 - dans Société
commenter cet article

commentaires