Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2005 2 01 /03 /mars /2005 15:13

Faiza-Guene.jpgFaiza Guène, 19 ans, a cartonné il y a quelques mois avec son livre « Kiffe kiffe demain », sorti en août dernier. Elle était fin février de passage à Casa, au CCF puis au salon du livre.

 

A quoi attribues-tu le succès de ton livre ?

 

Difficile de comprendre pourquoi un truc qu'on écrit pour soi (même s'il y a la distance de la fiction) touche autant de gens. Je crois que les gens trouvent le bouquin sincère, il les émeut et les fait rire. Mais je n'aurais jamais fait la démarche d'emmener ce que j'ai écrit chez un éditeur. Je savais même pas que c'était un bouquin ! Les gens de mon quartier ont bien aimé aussi que je parle en bien de la cité. Ils ont pas mal souffert de la pub des journalistes pendant la campagne électorale de 2002 et tous ces reportages sur l'insécurité. Faut dire il est photogénique le quartier avec ses bâtiments bleus en serpentins et à deux pas du périf' !

 

Les Courtilières ca devient connus ! Paraît que Tonton David est du quartier aussi et que Astérix a été dessiné pas loin ?

 

Y a aussi Gerald Thomassin, l'acteur du « Petit criminel » de Doillon. Ce mec il habitait dans mon immeuble. Il me demandait de lui garder son vélo. Après, il me donnait 100 F. Ce quartier, c'est le berceau de la culture française ! (Rires).

 

Quelles questions de journalistes t-ont le plus énervée ?

 

C'est vrai qu'il y en a… c'est désespérant ! Surtout en TV. Chez PPDA j'étais interviewée avec Valérie Toranian, la rédac chef de « Elle ». Elle présentait un petit bouquin sympa de 50 pages « pour en finir avec la femme ». Il lui dit « Vous vous êtes insurgée contre ces femmes qui portent la burqa dont le visage est grillagé…etc… il se tourne vers moi et me sort « Et vous qu'est-ce que vous pensez du foulard islamique ? » Tant d'études, mon gars, pour faire une transition pareille ! Je lui ai dit que je pouvais pas parler en deux minutes d'un problème aussi compliqué. La TV c'est pas un outil qui offre du temps. Ou on me demande « vous écoutez quoi, Diam's ? » Non, moi j'écoute Georges Brassens ! C'est ça les clichés ! Pourquoi on me pose pas de question sur le fauvisme ou l'architecture gréco-romaine ? Si ta parole est publique, même si je ne donne qu'une opinion personnelle, on va imaginer que toutes les filles de ta génération et de ton milieu socio-culturel pense comme toi. J'en ai marre qu'on pose ces questions parce que je suis rebeu et que j'habite dans un quartier. Ca m'énerve. Faut toujours aussi qu'on m'apparente à un mouvement, les ni putes ni soumises, etc... Faut briser toutes ces idées reçues !

 

Et les comparaisons, ça t'énerve aussi ? Paraît que t'es la fille de Jamel Debbouze et de Françoise Sagan ?

 

Le point commun : elle a publié « Bonjour tristesse » à 19 ans. Le pire, c'est que Sagan, je l'avais même pas lu. Alors j'ai acheté le bouquin. Ca m'a pas plu. C'est une autre époque ! D'ailleurs je lis pas trop. Je préfère dessiner, aller au ciné… faire les magasins.

 

Propos recueillis par Yann Barte, Femmes du Maroc, mars 2005

Partager cet article

Repost 0
Published by Yann Barte, dans FEMMES DU MAROC, mars 2005 - dans Culture - sports
commenter cet article

commentaires