Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 14:35

Les publicitaires viennent de lancer un nouveau concept : la Digital Mum. Une mère de famille connectée, nouvelle cible marketing qui pourrait détrôner la célèbre Ménagère de moins de 50 ans.http://www.digitalmums.fr/

 

Elle a beau avoir l’esprit ouvert et conciliant, l’appellation ne lui convient pas. Non, Céline Martinage ne se sent pas "ménagère de moins de 50 ans". "Ce terme me fait penser à une réclame des années 1960 vantant le tout dernier Frigidaire. Ça ne nous correspond plus…" Maman d’un petit garçon de 3 ans et d’un bébé de 7 mois, Céline est ultraconnectée. Ses courses alimentaires ? Elle les fait sur le Net, assise dans son canapé ou devant sa table en jetant un œil sur le film du soir. Organisation de la maison, des sorties, des vacances, achats en tout genre… le Web est devenu un outil incontournable dans la vie de cette Parisienne, chef de projet dans l’agroalimentaire. Selon le dernier concept de WebMediaGroup, Céline Martinage est donc une Digital Mum. L’une des 8,7 millions de Françaises de son espèce.

L’étude du groupe d’e-commerce intègre pour la première fois l’impact des nouveaux médias dans les foyers sur une cible publicitaire. "Depuis 2006-2007, nous observons un vrai bouleversement entre offline et online, explique Isabelle Bordry, PDG de WebMediaGroup. Les habitudes de consommation ont changé et les femmes ont émergé dans le paysage de l’Internet." Le groupe s’est associé avec l’agence KR Media, conseil en stratégie et achat d’espaces publicitaires, pour créer un baromètre trimestriel et dresser le portrait et les habitudes de cette nouvelle femme, qui détient – toujours – les cordons de la bourse familiale. Verdict : "C’est une femme ayant au moins un enfant et qui se connecte au moins une fois par semaine sur Internet", résume Isabelle Bordry.

Plus précisément, 80 % des digital mums ont entre 25 et 49 ans, 77 % sont actives, 90 % achètent au minimum une fois par mois sur le Web, et 44 % d’entre elles y dépensent plus de 20 % de leur budget familial. L’étude entre ensuite dans des considérations plus sujettes à caution, indiquant que les digital mums ont en moyenne 40 ans tout en ayant le sentiment d’en avoir seulement 33, ou qu’elles agissent "presque autant par intuition ou émotion que par raison".

Une économie de temps et de déplacements

"Internet est indispensable au quotidien, assure Julie Estrade, maman trentenaire de deux enfants de 5 et 3 ans. Si on le coupait, ce serait de la folie !" Loin de la frénésie parisienne, la professeure des écoles habite une maison avec jardin en périphérie de Montpellier. Si elle dépense 20 % du budget familial sur le Web, c’est après le fameux "coup de feu" du soir. "Quand les enfants sont couchés, je peux cibler les courses de tous les jours que je vais ensuite chercher au supermarché, le matériel de jardinage, les livres, les CD, les vêtements des enfants." Julie épargne tout de même son propre shopping des aléas de la vente à distance. "Je préfère essayer. Je m’octroie ce petit plaisir que je partage avec ma sœur ou des amies."

Internet a donc surtout apporté un énorme soutien logistique aux Digital Mums, une économie de temps et de déplacements. Plus besoin, par exemple, de courir pour chercher des informations sur le dernier bobo du grand ou les réveils nocturnes du plus jeune. Ni de demander conseil à sa propre maman. "Ma mère travaille dans la petite enfance, je m’appuie souvent sur elle, insiste Julie Estrade. Mais c’est à 50/50 avec les sites spécialisés ou les forums."

Chez Céline Martinage, Internet a aussi offert un support pour suivre l’évolution 2.0 de son aîné de… 3 ans. Le pétillant Naël, aux jolies boucles noires, n’a pas eu besoin que ses parents lui apprennent comment allumer un PC ou choisir sa vidéo sur YouTube. Seule solution : l’encadrer. Le petit brun apprend à dessiner sur l’iPhone de sa maman et profite des longs trajets en train pour regarder ses dessins animés préférés. Pour la plus grande tranquillité de ses Digital Parents.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cécile Bontron dans LE JOURNAL DU DIMANCHE le 29 mai 2011 - dans Société
commenter cet article

commentaires